CONFERENCE

14/09/2020

Le Ministre de la renaissance culturelle a présidé le 12 septembre 2020, dans la grande salle de réunion de la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) de la région d'Agadez, une conférence portant sur les thématiques suivantes :
-  « la Police de proximité, une action sûre pour le rapprochement entre la population civile et les forces de défense et de sécurité »

- « le rôle de la jeunesse dans la lutte contre le banditisme et le terrorisme au Sahel »

- « lutte contre la consommation des stupéfiants pour préserver la santé et prévenir l’extrémisme violent ».

Cette rencontre qui a regroupé environ 300 participants s'est déroulée en présence du Président de la Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH), les membres du Conseil National de la Jeunesse venus de Niamey, ceux du Conseil Régional et des Conseils Communaux des Jeunes de la région et plusieurs autres invités.

Organisée par le Conseil Régional de la Jeunesse d'Agadez en partenariat avec la Mission Eucap -Sahel au Niger, la conférence a été brillamment animée par le Directeur Régional de la Police Nationale d'Agadez et le Chef d'Antenne de l'Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRITIS) d'Agadez.
 
Après des présentations détaillées sur les thèmes, de riches échanges se sont poursuivis. Il en ressort ce qui :
-  changement observé dans le quotidien de la Police Nationale ;
- tenue des actions de  sensibilisation de la population ;
- bonne méthode d’approche de plus en plus dans le contrôle routier, sur les barrières et les patrouilles nocturnes ;
- le renforcement des dispositifs de sécurité ( positionnements des véhicules de la police dans les lieux stratégiques à Niamey) ;
- des facilités accordées aux étudiants et élèves dans les unités de la Police Nationale ;

• les actions d'information relatives aux multiples exploits réalisées dans les saisies de drogue et armes et le démantèlement régulier des bandes criminelles ;
- 80% des participants soutiennent que les causes de basculement des jeunes dans le banditisme et le terrorisme sont liées au chômage.

À l'issue de cette rencontre, des recommandations ont été formulées :

- la Police Nationale et les autres corps des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) doivent impérativement organiser des recrutements massifs (en raison de l’insécurité dans le pays), pour étoffer le maillage sécuritaire surtout au niveau des frontières ;
- la Police Nationale doit aller vers les établissements scolaires pour faire des projections et communications en vue d’être comprise par les jeunes scolaires pour éviter les discordes inutiles entre policiers et élèves.

© 2022 Tous les droits sont réservés. Développé avec Par Mougani.