FIN DE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION

23/01/2022

Les locaux de la Mutuelle de Santé Garde Nationale du Niger-Police Nationale ont servi de cadre hier 21 janvier 2021 à la cérémonie de clôture de la campagne de sensibilisation sur la délinquance juvénile, particulièrement la consommation de la chicha dans la ville de Niamey.

Durant sept semaines, la Police Nationale, à travers la Division de la Protection des Mineurs et des Femmes de la Direction de la Sécurité Publique et avec l'appui du Service Central de l'information, des Relations Publiques et des Sports (SCIRPS) et de l'Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS), a organisé une large campagne de sensibilisation des jeunes sur les conséquences de la consommation de la chucha, la vulgarisation des textes portant sur les stupéfiants et la cybercriminalité.

Des équipes se sont rendus sur le terrain pour rencontrer les scolaires dans leurs établissements et les jeunes dans les Fadas de la capitale pour discuter avec eux sur la thématique de la sensibilisation, du 8 novembre 2021 au 12 janvier 2022.

 87 313 scolaires dont 52 345 filles et 1 108 jeunes des Fadas ont été sensibilisés.

L'objectif de la campagne est de réduire voir éradiquer le phénomène de la consommation de la chicha et autres Stupéfiants.

La cérémonie a été l'occasion pour le Directeur de la Sécurité Publique de remercier vivement les partenaires qui ont pris en charge l'ensemble des activités de la sensibilisation, les médias, les infuenceurs des réseaux sociaux qui ont animé leur pages avec les images des activités de la sensibilisation ainsi que les jeunes volontaires qui ont mis en scène un sketch sur la lutte contre la consommation de la chicha dans la ville de Niamey.

La cérémonie s'est déroulée en presence du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey, des Directeurs Nationaux et ceux des Services Rattachés au Cabinet du Directeur Général de la Police Nationale, des responsables de l'éducation nationale, des représentants des jeunes et des médias et plusieurs invités.

Un communiqué de presse a été rendu public pour la circonstance, à travers lequel la Police Nationale remercie tous ceux qui ont contribué à la réussite de la campagne de sensibilisation et informe de la poursuite du même exercice à l'intérieur du pays.

Le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey a saisi la même occasion pour rappeler l'application de loi dans toute sa rigueur pour la répression du drift effectué généralement par des jeunes, lesquels mettent en danger la vie d'autrui.

© 2022 Tous les droits sont réservés. Développé avec Par Mougani.